Le Domaine des Bergeronnettes

cognac-peyrot-grande-champagne

Aujourd’hui, le Vignoble des Bergeronnettes couvre 25 hectares de vignes plantées en Grande Champagne 1erCru de Cognac.

 

L’esprit de Famille

famille
Comment ne pas évoquer Jean Baptiste, notre arrière grand-père ? Vigneron, il débuta en 1893 et fut probablement celui qui forgea cet esprit pour l’amour de la terre et de la vigne.

Mais tout commença vraiment en 1956 (le vignoble comptait alors 7 hectares) lorsque nos grands-parents Jean et Mathilde se lancèrent dans la distillation et la production de Cognac. Celui-ci était distribué dans sa majeure partie au négoce de la région. Peu à peu, le vignoble s’agrandit.

C’est en 1970 que nos parents François et Gisèle, décidèrent de lancer leur propre marque et vendirent en juillet 1971 leur première bouteille (un VSOP) sous le nom de « Cognac François Peyrot ».

Et c’est enorgueillis de cet « esprit » que nous nous employons chaque jour accomplissant ces mêmes gestes, à donner le meilleur du « savoir-faire » de nos parents pour que perdure « notre cognac », fruit de tant d’amour, de labeur et de persévérance.

 

Une philosophie :
« Cultiver la vigne avec passion c’est avant tout la respecter ! » – (Stéphane)

Pendant ces 20 dernières années, la famille s’est consacrée à une culture ayant pour objectif principal une meilleure qualité au détriment de la quantité : faisant appel à des technologies respectant l’écologie et l’environnement, la « culture raisonnée » permet un retour de l’équilibre faune-flore grâce à l’enherbement qui supprime l’utilisation de pesticides et engrais chimiques. Le tout s’associant à une gestion rationnelle du vignoble et à des coûts de production maîtrisés.

« Quant à l’esprit de famille, la relève est assurée, il me suffit pour cela de contempler mes petits-enfants… » – (Gisèle)

 

De l’oeuvre d’art au chef d’oeuvre : en passant par les anges…

C’est dans l’antre des chais, imprégnés des essences du bois et de l’alcool évaporée –  » la part des anges  » – que le mystère s’opère. Dans la pénombre et cette humidité caractéristique, les parfums se révèlent sous l’oeil attentif et sans faille su  » maître de chai  » …

Le bouquet est né …

 

Une savante alchimie des saveurs et des senteurs

Artisan liquoriste, notre père François, à également développé (en 1970) une large gamme de liqueurs au cognac Grande Champagne. Chaque jour, je me perfectionne à ses cotes à leur réalisation si précieuseElles sont elaborées naturellement et sont le résultat d’un savant mélange d’arômes naturels de fruits et de cognac. La liqueur de Poire Williams – la plus célèbre et la plus médaillée – nécessite l’utilisation de 14 kg de Williams par bouteille!

carte_crus